Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

06 Apr

Premier Jet (7)

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Premier jet

La suite :

Putain de chat, putain de chat. Qu'est ce que tu as fait ? Pourquoi me voles tu la seule chose que je possède. Je suis là à te regarder prendre possession de mon instrument de pouvoir. L'inventeur de mondes est à moi.

D'un coup, je me retrouve dans un lieu que je ne connais pas. Impossible, je suis dans la tête de ce maudit chat, je vois à travers ses yeux, comprends ce qu'il vit. Difficile de distinguer quoi que ce soit. Le cerveau humain n'est-il pas trop évolué pour s'abaisser au niveau de celui d'un chat. Comment a t'il pu le faire alors que je n'y arrive plus ? Ma conscience se détache de la sienne comme si je ne pouvais accepter qu'un simple chat soit parvenu là où j'ai échoué. Il a réactivé l'inventeur de mondes. Je dois comprendre.

Aussi vite que je suis entré dans son esprit, j'en ressors et le chat gît à côté de moi. Il semble sonné par son expérience. Il titube, perdu au milieu de la pièce. J'en profite pour le prendre contre moi. Je sens son cœur battre à une cadence infernale.

Je le tiens à bout de bras pour mieux l'observer. Il ne présente pas de signes particuliers, semble aller bien. Je le repose au sol. Il reste immobile comme si le monde s'était figé d'un coup. Je n'arrive pas à déplacer mon regard ailleurs que sur ce chat. Je veux comprendre et je vais le faire.

Je me saisis de la feuille de boucher que j'ai ramené. Elle va enfin servir à quelque chose. Le temps semble s'être arrêté. Je lui tranche la tête d'un coup simple et rapide comme mon père me l'a appris.

Je me remémore tout ce que mon père disait quand il pensait que j'allais reprendre la boucherie. Il faut prendre le temps de découper les morceaux, que les pièces soient belles. Je m'attelle à la découpe du chat. Secrètement, j'espère tomber sur un indice qui me permettrait de découvrir ce qui lui a permis d'activer l'inventeur de mondes. Je continue méticuleusement mon travail. Tout me revient, je découpe précisément, je suis en transe. Je me demande pourquoi je ne suis pas devenu chirurgien. J'aurais pu découper de la chair toute la journée. Sentir cette chaleur qui imprègne mes mains quand elles sont au contact de ce muscle encore chaud.

Je continue pendant des heures jusqu'à ce que le chat ne soit pas plus que des pièces de viande prête à la cuisson. Je vais m'en prendre une partie pour mon repas de ce midi.

Je le déguste en découvrant pour la première fois le goût du chat. C'est excellent même si je me promets d'en garder pour la maison afin de faire partager mon plaisir avec ma famille. Un peu d'assaisonnement et il sera sublimé.

Pendant des semaines, j'ai amené des chats errants, des chiens au sein de cette vieille bicoque pour les faire toucher l'inventeur de mondes et comprendre. A chaque fois, mon esprit refuse de s'accrocher. J'ai fini par chercher d'autres animaux. Je me suis perfectionné dans la capture d'animaux vivants. Et pourtant, une bête n'arrive pas à me conserver suffisamment longtemps pour que j'y replonge. Je découvre des plaisirs gustatifs en contrepartie.

Est ce ma quête, apprendre que chaque animal a un goût particulier en bouche. Je n'ose même pas dire à ma femme ce que je lui rapporte comme viande le samedi soir. Elle a l'air d'apprécier cette petite attention. Elle me demande souvent ce que je vais apporter comme nouveauté le soir. Elle doit penser que je chasse et que je ne veux pas lui dire.

Je suis impatient qu'Angus passe à la diversification pour lui permettre de découvrir tous ces nouveaux goûts. Il ne pourra qu'adhérer à ce principe. Sa morale n'étant pas encore établie, il n'y verra pas le mal. Ce n'est que de la viande après tout. Je ne suis pas fils de boucher pour rien.

Plus d'un an est passé et je dois admettre que l'expérience animale n'est pas probante. Je ne peux plus accéder moi-même à l'inventeur de mondes. J'ai besoin d'un « vaisseau » pour réussir.

Tout à coup, la porte s'ouvre. Mon nouveau « vaisseau » est là.

Commenter cet article

serrurier paris 24/11/2014 11:57

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.