Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

15 Feb

Premier jet (9)

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Premier jet

Deux jours que je regarde ce corps mort à côté de moi. Je m'attendais à tout sauf à devoir finir le travail après l'incursion. C'était si simple quand ce n'était qu'un animal. Une décapitation, une découpe et la viande finissait cuite sur la table de la famille.

Que pouvais-je faire d'autre avec cette femme sortant de sa torpeur. Elle a invoqué son dieu pendant, ce qui m'a semblé, des lustres. Elle me voyait comme l'incarnation du malin. Je devenais ce qu'elle a toujours combattu avec ses prospectus et son chapelet.

La voir arriver ouvrir la porte et tomber nez à nez avec un autre humain l'avait surpris. Elle me raconta qu'elle passait régulièrement dans le quartier pour donner la parole de Dieu à tous ces gens qui ne croyaient plus en rien.

Plus je l'écoutais, plus j'étais fasciné par ce que son esprit allait me faire découvrir. Des croix, de l'eau bénite, des bibles en masse et la voir se prosterner devant l'image idéalisée de son dieu. J'avais envie d'y croire de me plonger de cet esprit si convaincu par ses propres paroles qu'elle semblait comme posséder.

L'inventeur de mondes est posé négligemment sur la table. J'essaie de trouver une façon de lui faire toucher ou du moins de l'amener à le faire. La force, la ruse ou simplement écouter son discours pour la dixième fois dans la journée. Je pourrais simplement lui proposer de s'asseoir et de voir si la curiosité fait le reste.

Après des minutes qui paraissent des heures, je lui propose de me dire ce qu'elle pense de l'objet sur la table. Elle le touche, l'examine sans que rien ne se passe. Pourquoi, il ne se passe rien ? Est-elle si « pure » que son esprit m'est inaccessible ? Les humains ne sont pas des vaisseaux ? Tant que questions pour si peu de réponses.

Une fois, le laïus terminé, je la raccompagne vers la sortie avec la politesse des gens qui sont ravis de voir les prêcheurs quitter leur maison. Me retournant vers l'inventeur de mondes, je pense à toutes les insultes que je connais pour lui lancer sans ménagement. Tout à coup, l'on frappe à la porte. La femme a oublié sa bible et me demande, si elle peut la récupérer.

Sans m'en rendre compte, je prends la feuille de boucher et lui enfonce dans l'arrière du crâne. En transe, je me vois la dépecer, la découper. Je m'imagine les meilleurs morceaux à ramener. En un instant, je retrouve ma lucidité. Depuis, je regarde le corps se décomposer devant mes yeux. Il est temps de rentrer. Je me prépare à la découpe pour ramener de la viande à la maison.

Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.