Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

30 Dec

Batman Year One

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #BD

http://1.bp.blogspot.com/_Vwt9mPgjRpU/TA7BO7iVAQI/AAAAAAAAD-o/7b2D7dvfA_I/s1600/Batman-Year-One.jpg

 

En ce moment, c'est de la B.D. à tous les étages et particulièrement le comic avec Batman et Walking Dead.

Lorsque j'ai abordé ce Year One, je ne connaissais que le travail de Miller donc je m'attendais fort logiquement à un scénario qui me plaise et j'avais un peu plus de doute sur le dessin mais c'est mal connaitre Mazzuchelli qui a su me faire apprécier le côté intemporel de son trait.

 

En effet, la dimension temporelle n'est appliquée que pour mettre en lumière les premiers pas de Batman ainsi que du lieutenant Gordon au sein de Gotham City.Catwoman fera une apparition remarquée et remarquable.

Miller montre que vouloir jouer les justiciers n'est pas de tout repos dans la ville de Gotham avec un Bruce Wayne qui cherche à faire la justice pour découvrir qu'il doit engendrer la peur chez son ennemi et ainsi naquit Batman, la batcave etc.

Gordon est un flic un peu trop intègre pour la ville de Gotham qui croule sous la corruption.Il est tellement honnête qu'il avouera à sa femme enceinte qu'il a eu une presque relation extra conjugale avec sa collègue (forcément blonde).

 

Le récit est fluide et très intéressant pour qui veut en connaitre plus sur l'homme chauve-souris et ses premiers exploits pas si terribles que ça.

Miller opte pour une approche réaliste avec aucun "super" méchant sauf Catwoman qui fait plus office de voleuse que de super vilain.La pègre est le centre de l'histoire et l'ennemi à abattre.

Batman travaille avec Harvey Dent qui est totalement sous employé dans ce Year One et ne pourrait pas l'être plus si l'on considère le faible nombre de pages.

On touche au principal défaut de ce récit : il se finit trop vite même s'il court sur un an.Le recueil se termine avec l'annonce du Joker mais l'essentiel n'est pas là.Pour découvrir Batman, Year One est l'idéal même s'il laisse sur sa faim.

 

Un long halloween se veut dans la continuité avec l'arrivée des super vilains.Year One a inspiré Nolan et ça se sent.

Volontairement réaliste et inscrit dans une logique de polar noir, Year One est une excellente BD qui mérite la découverte.


Commenter cet article

Batto 30/12/2010 12:33



Pour ma part j'ai adoré le film ^^



Pifpafpouf 30/12/2010 13:28



Moi aussi, Year One reste une simple inspiration.



À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.