Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

06 May

Critique Tueurs Nés.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Cinéma

http://s.tf1.fr/mmdia/i/76/6/3723766ejhmm.jpg?v=1

 

Tueurs nés fait partie des films que je voulais voir mais sans plus. La raison est que je n'aime pas le style d'Oliver Stone. Alors j'ai reculé longtemps avant que ma douce dise : "on le regarde ce soir".

Connaissant un peu le passif du film et son côté provocateur, charge contre les médias, je m'attendais à un pamphlet puissant dans la dénonciation. Au final, je ressors mitigé d'un film censé ne pas rendre indifférent. Mais si vous savez, les films que vous aimez ou détestez sans un mesure médiane vous adjoignant de le trouver moyen. 

Alors c'est l'histoire d'un couple qui faire dans la boucherie pendant plusieurs semaines et se retrouvent emprisonnés (dans la même prison, ce qui renforce la crédibilité de l'ensemble). On reconnaitra quelques belles têtes d'affiche et le fait que Rboert Downey Jr a bien fait de perdre des cheveux tellement il ressemble à JCVD dans Chasse à l'homme.

Ce qui frappe dans le film, c'est le traitement visuel qui donne une impression d'hystérie permanente même si ça s'essoufle rapidement. Le problème, c'est que ça n'a pas fonctionné sur moi. L'esbrouffe visuelle m'a semblé masquer un vide intersidéral et accentuer la superficialité de l'ensemble. Le délire façon sitcom fonctionne mal, les différents filtres à base de noir et blanc, couleur, vert et images animées (j'ai adoré les parties animées par contre) sont intéressantes mais la sensation d'une utilisation sans queue, ni tête et omniprésente, m'a laissé un sentiment de je n'ai rien dire alors j'enrobe comme un gâteau au chocolat raté que l'on cache avec un glaçage.

 

La charge contre les médias n'apparait que sur la fin pour légitimer le propos d'avant et peut être apporter uns emblant d'intérêt à un film qui 'en a pas. Tout est maladroit, absurde et l'aspect caricaturaln hystérique des personnages donnent l'effet d'une grosse farce creuse et provocatrice d'un adolescent contre un système voire le système. 

 

En résumé, un film à voir pour se faire un avis mais je ne suis pas étonné que Tarantino le renie vu la piètre qualité de l'ensemble caché par un délire visuel pouvant maintenir l'illusion.

Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.