Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

18 Nov

En attendant Assassin's Creed Brotherhood

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Jeux vidéo

http://www.eklecty-city.fr/wp-content/uploads/2010/06/Assassins-Creed-Brotherhood-Cover-PS3.jpg

En attendant que je joue à la suite directe d'Assassin's Creed II, je vais tenter de faire une petite review des deux premiers qui ont su apporter un vent de fraîcheur dans les jeux à monde ouvert.

 

Tout d'abord, Assassin's Creed est apparu dans nos contrées comme le jeu voulant révolutionner la façon d'aborder le monde ouvert avec de la verticalité et une période peu usitée dans le jeu vidéo : les croisades.

 

http://www.e-monsite.com/s/2008/03/26/mangamaniaks/assassins_creed-25h9e.jpg

Nous suivons Altaïr, un maître assassin dans une mission qui causera sa défection parce que c'est quand même le meilleur de sa catégorie et que le jeu vidéo ne vous fait pas perdre des pouvoirs à mesure que vous jouez.

Le grand classique de la première mission où vous êtes tout puissant puis vous perdez tout dès la seconde.

 

Altaïr est déchu mais doit effectuer un certain nombre d'assassinats pour retrouver la confiance de ses pairs et à mesure, découvrir que l'ennemi n'est pas forcément celui que l'on croit. ( les templiers étant les méchants proclamés de l'histoire).

L'originalité du titre s'appelle l'animus qui permet de prendre la place d'Altaïr puisque vous n'êtes que le descendant de celui-ci dans un futur proche.Et là, je me suis dit qu'Ubisoft a voulu mélanger de la SF avec de l'histoire.

 

Les phases avec Desmond sont chiantes à souhait et on ne rêve que de retrouver Altaïr et son agilité.La grande force du jeu vient de la capacité d'Altaïr à grimper sur quasiment tous les bâtiments des villes modélisées (magnifiques malgré leur taille imposante).

Ne rêvez pas : monde ouvert ne veut pas dire que vous pourrez visiter Acre ou les autres villes dans leur entier dès le départ.Le jeu s'ouvre au fur et à mesure que la progression avance.

 

Le jeu se révèle très répétitif puisque chaque assassinat se prépare de la même façon : faire trois missions sur les cinq proposées (toujours les mêmes) et ainsi ouvrir la possibilité d'assassiner la cible.

J'ai eu tendance à faire les cinq pour les premiers assassinats puis je me suis limité à trois pour les suivants tellement le jeu en devenait redondant.

 

Il existe aussi des missions secondaires qui consistent avant tout à sauver les habitants des méchants gardes.Ce qui me permet la transition vers les phases de combat qui se basent sur le contre et appuyer sur la touche au bon moment.

A la fin, on finit par bourriner parce que ça passe et que les combats sont vite chiants aussi.

 

L'originalité vient du fait que chaque assassinat se déroule différemment mais se termine toujours par une course poursuite où il faut réussir à s'enfuir et ne plus être l'ennemi public numéro 1.

 

Le monde d'assassin's creed est vivant avec des mendiants pénibles que l'on finit par tuer et qui nous oblige à se planquer parce que l'on s'est fait repérer comme un con.

 

En clair, si vous souhaiter jouer à ce jeu : il sera répétitif, mais l'histoire est plaisante.

 

 

Passons à Assassin's Creed 2 : retrouvons nous Altaïr dans cette suite ?

http://www.canardpc.com/img/news/40707/assassins_creed_2_cover_50761_8158.jpg

 

Je serais tenté de vous dire que non mais ce n'est pas tout à fait vrai (à découvrir dans le jeu).

La suite d'AC réussit le pari d'être varié, plus facile (parce que oui, le jeu est vraiment très simple), foisonnant et une fin frustrante en attendant le III.

 

Ubisoft a semble t-il appris de ces erreurs en faisant de la suite de sa nouvelle licence phare, une vraie suite effaçant la plupart des défauts du premier.

Exit Altaïr et bienvenue à Ezio Auditore pendant la Renaissance que nous suivrons sur plus de dix ans.Pour nous faire avaler que nous allons encore devoir apprendre les techniques d'assassinat, nous suivrons un novice dans la confrérie des assassins et accessoirement descendant d'Altaïr et ascendant de Desmond qui revient quelques fois dans des phases bien moins chiantes que dans le premier opus.

 

Le jeu se veut plus linéaire dans sa structure avec des missions plus variées qui se suivent jusqu'à l'assassinat.Ubisoft a compris que faire neuf fois la même chose, c'est soûlant.

L'histoire se développe à travers les missions annexes et la recherche des Glyphes pour découvrir la vérité (variation sur Adam et Eve).

 

On se ballade en Italie dans différentes villes et les grosses nouveautés se situent dans l'apparition de l'argent, d'une arme à feu fournie par Leonardo Da Vinci ( beaucoup de personnages célèbres croisés), d'une aile volante sur un seul niveau malheureusement.

De plus, le jeu nous invite à restaurer un petit village avec l'argent gagné et qui nous en rapporte à chaque bâtiment rénové.Assez intéressant dans l'idée mais trop basique dans l'exécution pour avoir envie de s'y investir.

 

Le défaut du jeu est sa difficulté bien trop basse pour avoir une once de challenge et sa grosse qualité : on peut enfin nager.

 

Si vous avez fait le premier et que vous avez aimé l'histoire, le II se terminera de façon abrupte et vous donnera soit l'envie de tuer les développeurs, soit d'acheter le troisième opus de la série régulière.

Pour parler de la fin, je regrette que la dernière séquence mémoire ait été bâclée par Ubisoft et la sortie de Brotherhood me donne le sentiment que ce bâclage était volontaire pour ne pas permettre à celui-ci de ne pas être une redite de la fin du second opus.

Le jeu vaut son prix et j'ai juste eu l'impression que la fin n'a pas eu droit à un traitement complet comme le reste du jeu (je passe sur les deux chapitre manquants en DLC parce que l'histoire se suffit à elle-même).


En conclusion, Ubisoft a réussi une franchise qui a su se bonifier avec sa suite et apprendre de ses erreurs.

Je fais partie de ceux qui pensent que le second est ce que le premier aurait du être.J'attends ce brotherhood avec curiosité et encore plus le troisième pour enfin voir la fin de cette histoire entre les assassins et les templiers.

Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.