Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

19 Apr

Et si tu faisais ça un peu plus sérieusement ?

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Mon blog et moi

http://3.bp.blogspot.com/_6DAlEulcwkA/TDRm6gpuE_I/AAAAAAAAADk/SJQPa7NlDTs/s640/InternetSeriousBusiness.jpg

 

Parfois, je me prends à réflexionner sur mon désir de prendre un peu plus au sérieux ce blog et même ce dont je peux parler. Le problème, c'est que je finis toujours par retomber dans ce travers qui consiste à faire les choses sans prendre trop de sérieux parce que dans le fond, je fais quand même un peu beaucoup de la merde.

C'est vrai que je ne cherche pas non plus à sortir un pavé, ni à propager ma vérité aussi passionnante soit-elle. Je sais que je ne suis qu'un mec lambda qui aime certains trucs et supportent mal de se fixer des règles comme j'avais voulu le faire au départ pour la catégorie jeu vidéo. Pour cette partie, j'ai décidé de m'affranchir de ça en faisant un test à ma façon : pas de catégories, un simple ressenti de joueur sur un loisir. Parce que je ne considère pas que le jeu vidéo soit un art mais un simple loisir pour s'amuser.

En fait, je n'aime pas ce besoin de reconnaissance alors que le jeu vidéo comme le cinéma ou les séries télé. Il est vrai aussi que je regarde nolife même si je trouve la majorité du contenu à chier. Le joueur du grenier me fait rire (grand mot mais disons sourire) parce qu'il me donne l'impression de vivre son jeu quand il le présente. J'apprécie les gaming live de JV.com, je tente régulièrement les podcasts de Gameblog avant de tailler les veines tellement je m'emmerde, je regarde l'émission de gamekult avec un peu plus de plaisir, vais sur le monde des séries pour découvrir celles qui pourraient me faire craquer, je passe chez Korben vite fait.

C'est terrible, mais je papillonne sur le net en trainant mon manque de confiance en moi et de talent pour piocher les bonnes idées. Le jour où j'en trouverais, je pense que je ferais que du copier coller avec citations de source pour pousser la flemme à son paroxysme.

 

Le pire, c'est d'arriver dans la blogosphère avec des grandes idées pour finir par plagier le voisin parce qu'il vous sortira les statistiques, vous proposera de vous donner des conseils pour que l'on vous regarde. Perso, je fais ma petite sauce dans mon coin avec ma sensibilité, mon humour un peu plus trash et de refuser publicité, partenariat pour permettre à mes lecteurs de me lire moi et non cliquer sur une bannière pour me quitter alors qu'ils n'ont même pas fini de se tailler les veines en lisant ma prose.

Je pourrais dire que je ne me censure pas (ce qui est le cas même pour l'article qui reste dans mes brouillons et que je n'ai pas voulu publier) et pourtant, je le fais inconsciemment puisque vous remarquerez qu'il y a peu de remarques graveleuses, pas d'humour noir à base de tsunami, centrale nucléaire et autres catastrophes qui donnent la matière à de magnifiques conversations avec ma douce (plus trash que moi parfois).

 

J'avoue que si je ne commente pas plus que ça les vidéos, c'est qu'elles parlent pour moi et je ne me sens pas obligé de prolonger l'expérience plus loin que la vision comme pour certaines images ( c'est vrai aussi que j'ai la flemme de me lancer dans un résumé sans intérêt). C'est aussi ma personnalité de regarder le blog, relire quelques et de me dire que j'aurais pu faire mieux ou décrire comme le voisin, courir après la gloire éphémère et inutile en écrivant sur mon déballage de colis Amazon pour que l'on dise que je suis formidable ou trop chanceux de savoir cliquer sur "ajouter au panier", "passer la commande".

C'est aussi vrai que j'ai du mal à m'exprimer totalement ici alors même que je suis censé être le maître à bord. Quelques mauvaises expériences avec ce blog (dont une en particulier) m'a profondément refroidi et je me limite plutôt à ce que je pense être le plus inoffensif. Certains sujets de société me tenant à coeur, je finirais toujours par y revenir mais pour l'instant, je reste sur une approche de loisirs pur et dur pour exprimer mon avis en toute modestie sur ce que je vois, lis et joue. L'expérience m'a aussi permis de continuer sur ma lancée même si j'ai toujours autant de mal à me lancer dans le jeu vidéo ( je trouverais bien uen formule adéquate et sympa), à reprendre certaines histoires, à en créer d'autres.

J'espère que l'inspiration reviendra et le plaisir de se laisser embarquer par la vie de personnages fictifs intéressants.

 

Tout ça pour dire et plagier un humoriste dont j'ai perdu le nom : rien ne sert de prendre la vie au sérieux, on finit tous par en mourir.

 


Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.