Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

29 Apr

Moi et le suicide.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #1001 Suicides.com

http://media.koreus.com/200801/20-insolite-19.jpg

 

Premier article un peu sérieux pour parler du suicide. Je ne me suis jamais caché que les pensées suicidaires m'ont souvent traversé l'esprit à travers les années et en encore plus pendant une période où je n'arrive pas à comprendre que je ne pourrais jamais être comme le voisin.

Je suis du genre pas du tout optimiste dans la vie et certains n'ont pas tarder à me qualifier de pessimiste en puissance à cause de ma propension à ne voir que les côtés négatifs. Sans leur donner foncièrement tort, j'aurais plutôt tendance à me qualifier de lucide et mon manque de confiance dans la nature humaine ne m'a pas vraiment aidé à faire de l'optimisme, une composante de ma vie.

 

Sans entrer de basses considérations de mauvais goût et pas forcément adapté à ce blog qui se veut très léger, sans aucune prétention, je vais aborder ma position sur le suicide (peut rejoindre l'euthanasie). A la différence d'une frange de la population, je trouve que le suicide est un acte courageux quand il ne s'agit pas de simplement fuir ses problèmes. J'ai le souvenir d'un film dont j'ai perdu le nom où un jeune homme acceptait d'accompagner sa petite amie lorsqu'elle a émis le souhait de se suicider parce qu'elle n'arrivait pas à trouver sa place dans le monde.

Je me souviens avoir trouvé cette façon intelligente de montrer que les suicidaires ne sont pas tous des lâches qui fuient leur problème ou cherchent à se faire remarquer par leur entourage. C'est connu, à défaut d'être avéré, que les personnes voulant réellement se suicider ne se loupent pas. Je crois aussi que tout le monde n'a pas forcément envie de vivre et qu'il faut savoir accepter que choisir sa fin est important.

Je tiens à rappeler que tous autant que nous sommes, nous n'avons jamais décidé de venir au monde et même si c'est dur à entendre pour les parents, c'est un fait à moins que l'on arrive à me démontrer qu'un enfant ait désiré exister avant même de l'être sur le simple plan physique. Dans ce cas, il faudra revoir pas mal de conceptions concernant l'existence.

Alors oui, je défends le droit de se suicider, de mettre fin à ses jours quand il est un choix réfléchi et non, tiens, je m'ennuie aujourd'hui, si j'allais me pendre.

 

Je ne suis jamais passé à l'acte. Je ne regrette pas de m'être accroché à ma misérable pour affronter le monde qui m'a apparemment désiré alors que je n'avais rien demandé. Je crois que le jour de ma mort, je serais moins spleenaire ou plus simplement, le monde aura décidé que je n'ai plus ma place sur ce plan de la réalité.

 

Conclusion : Tuer est interdit, se suicider est un choix. Etre en accord ou pas ne devrait pas empêcher de respecter ce choix d'en finir avec un non choix.

 


Commenter cet article

Abdoul 28/07/2011 06:51



Bonjour. il y a un mot en tro ici, cé lacheté. é il en mank 1, cé soufrance. je trouve terilbe ce ke tu dit sur le fait ke fuir c problèmes c lache. non il y a dé gens ki nont trouvé ni l'aide ni
le ressort, ni la force fisik ou psy pour lé zafronté. e tu leur nie le droit  d'abandoné une parti tro dure pour eu en lé taxant de laches. yoré dé bons suicides é dé movais alors...
sé tu seulemen pourkoi tu trouve pa ta place dan la société ou c juste un spleen petit bourgeois en manke de sensations fortes.  Oim je respecte lé jeune ku font une TS parse kils soufrent é
lance dé cri d'alarme é je lé taxe pa de lache. Maintenan kler ke kan onsé kil n'y a pa d'otre solution, kan c pensé, réfléchi tu te loupe pa é t serin.


Longue vie a toi. 



Pifpafpouf 28/07/2011 07:54



Chacun pense ce qu'il veut.



M 29/04/2011 14:37







Mouton noir 29/04/2011 14:33







À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.