Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

10 Nov

Prince of Persia

Publié par pifpafpouf.over-blog.com  - Catégories :  #Jeux vidéo

Premier post/critique sur un jeu vidéo.

 

Prince of Persia sur la PS3 signe le renouveau de la série après la trilogie des sables du temps qui elle même signait un renouveau dans la série avec l'utilisation des pouvoirs temporels.

 

 

Très attendu puisque tournant le dos à la trilogie initiée sur PS2 , ce POP est vu comme une nouvelle façon de jouer : pas de game over , un monde ouvert et surtout un aspect visuel très travaillé.

 

Beaucoup de joueurs ont été déçu par le jeu : trop facile , pas de challenge et surtout où est le Prince ?

 

La première fois que j'ai posé les mains sur ce jeu,c'était à un salon du jeu vidéo où j'ai dit à mon frangin : je ne le sens pas , je le trouve trop facile et j'ai l'impression d'être pris par la main.

 

Quelques années plus tard , j'ai l'occasion de faire le jeu complet et de le finir.Le verdict est mitigé : le jeu est superbe , l'histoire se suit sans déplaisir mais le challenge n'est clairement pas là , le monde ouvert est plus que relatif et devoir refaire les mondes après purification devient vite ennuyeux.

 

Le principe du jeu est simple : 4 mondes à sauver de la corruption , 4 Boss à battre dans chacun des cinq niveaux composants le monde (sans compter le boss final qui est trop facile , beaucoup trop et le père d'Elika qui lui aussi est assez simple).

 

Les boss se battent différemment mais seule la concubine m'a vraiment donné du plaisir à combattre , même si le guerrier est intéressant puisque tellement massif qu'il faut se servir du décor pour le vaincre.en sachant qu'il faudra les battre 5 fois chacun quasiment de la même façon à chaque fois sauf le père d'Elika et le boss final

 

Ne comptez pas vous battre beaucoup , les ennemis et les boss ne sont qu'à des endroits précis.Le reste n'est que de l'acrobatie.

 

La plus grande particularité de ce POP , c'est que l'on ne peut pas mourir .En effet , Elika qui vous accompagne vous rattrape toujours et vous ramène à la plate forme précédente ou vous sauve du boss quand vous ratez le QTE ( c'est tellement permissif que c'est difficile de le rater sauf quand il faut bourriner sur le bouton) avec un handicap. Le boss récupère de l'énergie mais de moins en moins si l'on se rate souvent.

Pour en terminer avec les combats , j'ai eu l'impression que certains étaient volontairement allongés notamment avec ce système de bourriner le bouton où l'on échoue lamentablement ce qui permet de faire durer.

Les combats contre les sbires peuvent être écourtés si on les accule contre un mur , un gouffre ou que l'on arrive à toucher le "pic" avant leur matérialisation.

 

 

Le monde ouvert était aussi l'argument de vente de ce nouveau POP.Vous allez être déçu , on ne peut accéder à tous les mondes sans l'obtention de pouvoirs particuliers. Au nombre de 4 (je dirais trois tellement deux se ressemblent), ils ne peuvent être débloqués que si l'on récupère suffisamment de sphères.

Ces sphères sont disponibles quand on a libéré le monde de la corruption . En gros , vous suivez le chemin pour aller au boss ( pas besoin de se fouler , il n'y en a qu'un) , vous le battez et vous libérez le niveau de la corruption.Ensuite , vous avez quatre chemins (et encore) pour récupérer des sphères qui vous permettront d'obtenir les dits pouvoirs pour avancer dans l'aventure.

 

Le problème , c'est que le monde ouvert en l'est pas du tout .Les chemins sont balisés et si vous essayer de vous en écarter : Elika vous en empêche .N'espèrez pas atteindre la plate forme juste en dessous sauf si les développeurs l'ont permis.Très rageant de se faire rattraper alors que l'on est quasiment sur la plateforme.

 

Le jeu n'a pas de mode de difficulté donc n'espérez pas du challenge.En récupérant à peine la moitié des sphères du jeu , vous pouvez aller au boss final sans difficulté , les énigmes sont quasi inexistantes.

 

La fin est loin d'être si terrible que vendue .Je n'y aie vu que la suite logique de l'histoire.

 

Jouer à ce POP , c'est accepter de faire un voyage , accepter de s'emmerder à faire la même chose dans chaque monde  puisque les mondes bien que différents supposent les mêmes acrobaties , des passages recyclés , un manque flagrant de variété si l'on joue des sessions de plus d'une heure.

Si vous êtes un maniaque , vous passerez du temps à chercher les 1000 sphères (perso , 900 en me foulant un peu) sinon vous avancerez bêtement pour voir la fin.

 

Le gros problème de ce POP : vouloir être accessible à tout prix en enlevant toute notion de challenge , de frustration par l'échec .

 

Dernier point  : enlevez l'aide dans le menu option si vous voulez avoir un minimum de plaisir à jouer sinon le jeu vous dira toujours ce qu'il faut faire et sur quel bouton appuyer : TRES énervant.

 

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.