Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

25 Jan

Resident Evil 6 ou la polémique annoncée.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Jeux vidéo

 

Comme beaucoup de joueurs, quelle ne fut pas ma surprise que l'annonce d'un résident evil 6 alors que les itérations doivent avoir dépasser la dizaine depuis le début de la série entre les spin off, les suites qui ne s'embarassent pas de chiffres, les préquelles et autres jeux plus ou moins recommandables estampillés Resident Evil.

Je ne m'érigerais pas en grand spécialiste de la licence puisque mon C.V. resident evilien se limite à Resident Evil 2,3 et 4, ainsi que le zéro que j'ai fait récemment. Le rebirth et code veronica m'attendent bien sagement pour se fait dépuceler par mes mains pas expertes du tout. Le 5 est prévu aussi mais faut que je l'achète avant ou que je le loue.

Ce qui ne me dérangeait pas dans la saga sur Playstation 1 et m'a un peu dérangé sur le 4, c'est de ne pas pouvoir tirer en marchant. Quand los plagas vous foncent dessus et s'arrêtent devant vous avec un air de dire : maintenant tu peux faire ton headshot et comme un oeuf kinder, il y a une surprise. Destabilisant les premières fois puis l'on s'habitue et la peur de se faire dézinguer par manque de réactivité disparait. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit, je suis mort plein de fois à Resident Evil 4 et le jeu n'est pas si simple par une intelligence, certes relative, mais intéressante des ennemis ( la maison n'est pas un abri). Les phases de jeu sont très réussies dans l'ensemble même si ça reste du bourrin.

Resident Evil 2 et 3 m'ont toujours semblé du même tonneau sauf pour Nemesis qui vous fait peur la première fois parce que surpuissant et le stress vous fait faire des conneries mais dans le fond, je ne me souviens pas avoir senti de la peur ou de l'angoisse à cause d'un manque de munitions ou de galère. De l'énervement parce que je suis capable de me perdre dans un jeu linéaire à souhait ou simplement de devoir s'arrêter pour tirer alors que tirer en avançant, c'est cool aussi.

Resident Evil Zero mériterait un petit avis et on verra si l'inspiration vient. Retrouvez cette rigidité dans un jeu assez magnifique par ses décors précalculés qui ont l'avantage de bien vieillir. Le jeu se révèle assez simple et pas vraiment de galère pour le finir sauf ce maudit grappin qui sert deux fois mais qu'il faut placer à un endroit stratégique pour s'éviter un pénible aller et retour.

 

Alors oui, Resident Evil 6 semble s'affranchir des codes de la série en abandonnant enfin cette rigidité archaïque. Oui, il se tourne vers l'action en lorgnant sur les mastodontes du genre avec la couverture, quelques mouvements spectaculaires. Le tournant action est assumé tout comme dead space (je joue au 2 en ce moment et j'apprécie de ne pas avoir le : ahah j'étais caché dans le placard et je te saute au cou = tu as eu peur hein ?).

Je comprends les fans hardcore d'une licence qui a contribué à populariser un genre et même si vous vous sentez violés par Capcom, le joueur lambda que je suis, c'est dit = Tiens, il me fait envie pas comme le 5.

A juger sur pièce quand il sortira mais le trailer m'a plu : Resident Evil ou pas d'ailleurs.

Commenter cet article

Sophie 05/07/2016 16:56

Moi, je vais essayer de me procurer le 7 ! Il a l’air vraiment génial.

more here 09/10/2014 14:58

To come to think of it, it is high time that I do go for some long trip to somewhere like the rocky mountain in the Himalayas. I have always been planning for it ever since high school. I hope I could visit at least this year.

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.