Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

09 Feb

Superman : Doomsday.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Cinéma

http://www.tvshowsondvd.net/graphics/news3/Supes_Doomsday_LentAngle2.jpg

 

Ce qui frappe le plus après la vision de ce film sur Superman, ce n'est pas tant sa mort annoncée et fracassante mais de voir un superman adulte, humain et loin du surhomme tant décrit.

En effet, le film nous montre un superman sexué ( comprendre que Loïs et lui ne se font pas que des regards langoureux même si vous ne verrez strictement rien mes petits pervers) et nous offre quelques passages d'une rare violence avec la mort de plusieurs personnages dont celle de Superman. C'était aussi un peu évident qu'il n'allait pas vraiment mourir. Luthor joue le rôle d'un narrateur et de ce méchant frustré de n'avoir pu mettre fin lui même à sa némésis.

Le vrai intérêt si situe dans le clone de Superman qui montre une face de l'homme d'acier beaucoup plus rigide et autoritaire avec une réflexion en filigrane du rôle d'un surhomme dans la société : la protéger à n'importe quel prix, sa place accordée et sa chute inévitable puisque Superman reste le héros positif et qui ne peut se vautrer dans une dérive fasciste alors même qu'il est le plus de la terre, que l'humanité le place en sauveur.


Un clone comme le miroir déformant d'un superman sans valeur pour la vie et d'objectif autre que la protection des individus quitte à en éliminer certains. En cela, il devient aussi le miroir de Doomsday, soldat ultime dont la seule fonction est la destruction de toute forme de vie.

Un des défauts du film, c'est de faire de Doomsday un simple valoir pour tuer Superman sans lui donner aucune importance et la contrepartie, c'est un Luthor surpuissant, méchant magnifique et emblématique de Superman qui se révèle le grand vilain du film (scène sublime avec le clone dans la salle rouge).

 

Le film est très agréable à suivre à cause d'une maturité bienvenue dans un univers où le gentil ultime a tout du gendre idéal bien lisse et propre sur lui. Le défaut se situe dans beaucoup de passages un peu mollasson et facile de la destruction massive au détriment d'une psychologie qui ne demandait qu'à être développée sous un angle plus critique à l'égard de la place d'une surhomme dans la société.

Ouais, je suis chiant mais j'aime bien quand les super héros perdent de leur superbe derrière leur costume flashy.

 

En résumé, à voir parce que c'est rare que Superman soit un peu maltraité et parce qu'il faut bien admettre que l'animation n'est pas des meilleurs mais le scénario est bon.

 


Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.