Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

25 Nov

Test Dead Space ou la solitude de l'ingénieur.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Jeux vidéo


 

http://yougeek.free.fr/wp-content/uploads/2009/12/dead-space.jpg

 

Dead Space c'est le jeu que j'ai testé il y a quelques années au Micromania Game Show quand il pouvait encore avoir la dénomination de salon.Premières impressions positives et une démo plus tard, j'ai laissé tomber l'idée de le prendre de suite.

A mon désespoir, la démo n'est pas du tout représentative de ce qu'est Dead Space dans son ensemble et les années passant, j'ai mis la main sur ce petit jeu dans sa jolie boîte et en version complète.

Voici un petit test un peu saignant et bien cuit.

 

Dead Space est rempli de nécromorphes, le jeu est aussi moche qu'eux ?

http://www.playzine.fr/images/jeux/dead_space/news/dead%20space.jpg

                                                       Fallait pas parler de mon physique.


Dead Space accuse fatalement son âge malgré de jolis effets, un Isaac bien modélisé ainsi que des nécromorphes putrides à souhait.

Le jeu garde sa cohérence graphique avec des environnements qui varient peu mais n'oublions pas que nous sommes dans ou sur un vaisseau spatial : dur de trouver de la variété à tous les étages mais un peu quand même.

 

Le jeu est récent donc il se finit super vite : on passe du marathon au sprint sur cette génération de consoles?

 

http://www.betasjournal.com/medias/img/2008/10/deadspace.jpg

                                            Toi par contre, tu n'as pas fait long feu

 

Personnellement, j'ai fini le jeu en une douzaine d'heures avec quelques passages assez durs surtout vers la fin où l'action est plus soutenue et le célèbre hommage à Star Wars qui a été au point de me faire lâcher le jeu.

Je précise que je joue tous mes jeux en normal donc la difficulté reste soutenue sans être insurmontable et vers la fin, l'armement est suffisamment conséquent pour s'en sortir sans trop de difficultés.

Dans le genre survival horror, la durée de vie est très honnête.

 

Dead Space, c'est encore un jeu où l'on tue des monstres et pas d'originalité dans le gameplay ?

 

Oui et surtout non, les monstres sont bien présents pour être dégommés ou te bouffer de façon particulièrement gore.

Le gameplay de Dead Space s'articule autour du démembrement.En version simple, viser la tête ne servira à rien sauf à se retrouver face à un ennemi qui fonce tout droit en battant des bras.


http://www.betasjournal.com/medias/img/2008/09/dspainting01-1024x768.jpg

                                  Maman des méchants veulent voler mon cutter plasma.

 

Pour venir à bout des différents monstres de Dead Space, il faudra leur couper les appendices qui leur servent de bras ou de jambes ( jambes coupés = pas vifs donc facile à découper).

Les quelques boss sont dans la même veine du démembrage.

 

Isaac (héros du jeu) dispose de deux autres pouvoirs bien utile : la télékinésie qui permet de déplacer les objets et la stase pour ralentir les portes, ainsi que les méchants crochus qui souhaitent écharper notre valeureux héros.

Autre originalité : des passages ponctuels en gravité zéro (merci les bottes) et certains passages sans oxygène.

 

L'armure que porte Isaac peut être améliorée ainsi que les armes mis à disposition dans le stock contre les précieux crédits récoltés et les points de force servant aussi à ouvrir certaines portes.

 

Dernière précision : l'inventaire s'ouvre devant soi sans faire la pause.A ouvrir dans les moments de calme.

 

Dead Space, c'est un survival donc pas de scénario ?

 

http://www.esprit-pixel.com/wordpress/wp-content/uploads/2010/06/dead-space.jpg

                                   Dans l'espace, c'est le silence voilà pourquoi je suis muet.


Une chose qui m'a particulièrement perturbé au départ : Isaac ne parle pas et je trouve que ça nuit énormément à la narration et il m'aurait paru intéressant de développer la psychologie du bon monsieur parce que les hallus, c'est sympa mais pas si passionnant.

Le scénario en lui même se limite à savoir ce qui s'est passé sur le vaisseau et l'esquisse d'une nouvelle religion ouvre des portes pour la suite annoncée.

Vous ne retiendrez pas Dead Space pour son scénario : vous êtes trois, un meurt, l'autre est ce que l'on attend de lui (attention surprise à la fin ou pas).

 

Dans l'espace mort, il y a de la bonne musique ou c'est du vide intersidéral ?

 

On touche à une grande force de Dead Space : le travail sur le son.La bande sonore et les bruitages sont parmi les meilleurs que j'ai pu entendre.Le son nous permet une immersion complète dans le jeu et cherche à nous faire peur, ce qu'il réussit au début et un peu moins vers la fin.

 

Alors Dead Space, c'est le renouveau du survival horror ou juste l'histoire d'un mec qui n'a pas de bol comme dans beaucoup de jeu vidéo ?

http://assets.nydailynews.com/img/2007/12/15/alg_southpark.jpg

                                                    Je vais lui tailler un costard à celui là.


Dead Space réussit à créer un personnage qui sait tirer en courant, qui est vif et te donne cette impression que tu peux crever à tout moment.

Le jeu est un must have dans la peur jusqu'à la moitié puis il finit par tomber dans le travers de la surenchère avec des ennemis en surnombre et du sursaut qui ne fait plus peur.

En jouant sur la peur du sursaut comme seul ressort, il ne se renouvelle pas assez pour enrayer l'ennui qui m'a envahi vers la fin.

J'avais juste envie de le finir et d'arrêter de prendre ce putain de train.

 

Le jeu est très bon dans son ensemble et souffre d'un boss de fin ridiculement facile alors que certains monstres lambdas sont plus compliqués.

Le léviathan a été mon plus grand moment sur le jeu comme un tour de grand huit avec le vertige en bonus.

 

Un jeu à faire au moins une fois pour se faire peur et en attendant la suite voici une vidéo de la démo du 2 qui sortira l'année prochaine.

 


 

 


Commenter cet article

PsEuDoLeSs 09/03/2011 17:31


J'ai connu des jeux qui accusent le coup du temps qui passe plus que Dead Space, mais bon ^^ A part ça c'est concis, mais clair ;)


Pifpafpouf 09/03/2011 19:16



J'aime bien la concision plutôt que le long pavé explicatif (en fait, j'y arrive que quand c'est volontairement chiant et un peu réflexif).



À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.