Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

19 Nov

The Walking Dead saison 1 (ajout épisode 6 et bilan saison)

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Séries TV

http://www.filmsfix.com/wp-content/uploads/2010/09/The-Walking-Dead-serie-AMC-Final-Poster-01-675x1000.jpg

 

Voilà une série dont j'attendais beaucoup même sans avoir lu le comics qui m'a fait envie puis non.La grande qualité de la série dans ces premiers épisodes, c'est de m'avoir donné envie de lire le comic parce que tout n'est pas rose dans The Walking Dead.

Je vais essayer de m'attacher à chroniquer les épisodes au fur et à mesure.Comble de la joie : trois d'un coup avant le week end et donc la moitié de la saison puisque la première en comptera 6 et la seconde 13.

 

Episode 1 : pour les connaisseurs, The Walking Dead sur AMC est l'adaptation d'un comic book qui suit la survie d'un groupe dans un monde où les zombies sont apparus.

En séquence de prégénérique, on voit Rick Grimes tuer un zombie version fillette qui m'a fait dire : la série sera radicale.

La suite m'a fait déchanter parce que non la série ne l'est pas et le pilote se révèle très intéressant, bourré de qualités mais aussi de défauts pour moi.Le côté mélo est trop accentué par instant, la lenteur omniprésente et quelques petites choses comme les clichés visant le triangle amoureux ( faut dire que ça marche toujours) et des personnages à peine esquissés.

 

La scène du Tank vaut à elle seule la vision du pilote pour montrer que oui la tension est palpable.

 

Episode 2 : suite logique du pilote avec la découverte d'autres survivants qui font partie d'un groupe plus vaste ( dont la femme de Rick fait évidemment partie).L'épisode est plus porté sur l'action et m'a vraiment emballé en espérant que la série décolle ( 6 épisodes, c'est court).

S'échapper de la ville et rejoindre les autres avec forcément un trouble fête.Seul bémol, la scène de la clé est vraiment téléphonée et décevante.

 

Episode 3 : l'épisode de milieu de saison qui voit des retrouvailles obligées entre Rick, son fils et sa femme.Loin d'être inintéressant tout comme d'être passionnant, l'épisode semble là pour replacer la série autour des survivants et non des zombies.

A la mi saison, la série a du mal à trouver son ton et donne l'impression de se chercher encore pour décoller enfin.Les péripéties attendues : la découverte du triangle par Rick, les survivants obligés de se déplacer et le manchot pas content est encore vivant.

 

Episode 4 : C'est un peu l'épisode qui réussit là où les autres ont échoué.Il y a du rythme et pas trop de déchets sauf le prégénérique.Il arrive presque à désamorcer la fin de l'épisode pour nous dire : on vous la présente et paf, morte.

J'ai l'impression que la série prépare doucement mais surement sa sortie de piste avec les deux prochains épisodes qui vont signifier un nouveau départ sur la route et des interactions un peu plus poussées entre les survivants qui ont vu leur nombre réduire de façon drastique (enfin, je dirais).

 

Episode 5 : la série prend décidément son temps alors que je m'attendais à ce que les survivants décollent rapidement, ils prennent le temps de se lamenter sur leur sort.

C'est intéressant et paradoxalement, c'est chiant.Dans le lot, une future infectée qui se relève (heureusement que l'actrice qui joue la soeur est douée sinon merci le larmoyant à deux balles) et un qui s'est fait mordre (forcément le taré).

Le final relève un peu le niveau avec la perspective d'un havre de paix.La seule chose qui m'a dérangé c'est le côté classieux et presque trop propre de la série parfois comme si elle n'osait pas aller dans le crade, le tréfonds de l'horreur et de la bassesse humaine ( perso, le taré se serait pris une balle dès la vision de la morsure).

En attente d'un épisode final qui donne envie de voir la seconde saison.

 

Episode 6 : Le voici enfin cet ultime épisode de la saison et là encore l'épisode est mi figue mi raisin.

C'est un épisode final qui doit apporter de la tension et surtout mettre sur les rails la saison 2 après une lente introduction à l'univers.

Première chose qui dérange, la série ne va pas assez loin alors qu'elle en a le potentiel.Le postulat de départ est clair : les zombies sont là pour la déco et ce qui intéresse, c'est l'humain.

A partir de là, je me disais que les scénaristes oseraient pousser le vice dans la psychologie et faire du triangle amoureux quelque chose de moins convenu qu'un je suis bourré et je t'aime encore alors je veux te prendre de force mais pas trop.

Et s'il osait la violer, détruire le peu d'entente qui existe dans le groupe et le mettre face à ses propres disparités.Oser aller plus loin que le sempiternel : je veux mourir mais moi je ne veux pas que tu meures alors je reste avec toi jusqu'à ce que tu te décides à me suivre parce que quand même tout va péter (le havre de paix ne l'est pas).

Heureusement que les acteurs sont bons parce que les dialogues sont dignes d'un soap dans ces moments là.

A la fin, le havre de paix est détruit, le sauveur ne l'est pas vraiment et il faut repartir vers l'inconnu.

 

Bilan : que dire sur la saison 1 de The Walking Dead à part que l'on sent qu'elle se cherche comme toute nouvelle série et qu'elle essaie de s'émanciper de son modèle papier (que je n'ai pas encore lu donc pas d'avis sur l'adaptation).

La saison 2 doit convaincre et surtout aller plus loin dans son postulat de départ sans jouer les vierges effarouchées quand il s'agit de toucher à la psyché des humaines encore en vie.

Le gore c'est facile mais pas assez subversif pour sortir la série de sa qualité moyenne.Elle a les atouts pour s'assurer une belle place si elle développe ses personnages et les pousse dans des extrêmités où les scénaristes devront faire preuve d'audace.

Sans ça, je ne la regarderais plus ou simplement d'un oeil distrait.

Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.