Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

12 Feb

The Fountain

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Cinéma

http://2.bp.blogspot.com/_CMPx_I4Qz7c/TJNt-gfPwoI/AAAAAAAABCU/gqkUJsuP9cs/s1600/The_Fountain.jpg

 

Comme ma douce n'avait jamais vu le film, je me suis dit que ça vaudrait peut être le coup de le revoir avec quelqu'un et me plonger dans le film avec un regard plus affûté.

Je m'attendais à m'ennuyer autant que lors de ma première vision et puis, je me suis laissé embarquer dans le film. J'ai vu le film avec un regard totalement différent et de comprendre ce que Aronosfky a voulu dire ou l'interprétation que j'en fais.

 

Quand on regarde le pitch de The Fountain, on voit histoire d'amour sur trois époques, recherche d'une homme pour guérir sa femme. Jusque là, le film semble original avec cette histoire de placer trois époques avec plus ou moins les mêmes personnages si ce n'est les mêmes.

Là où le film s'éloigne de son pitch, c'est dans sa construction et sa couche superficielle d'histoire d'amour. Dans la forme, c'est joli et presque mielleux dans cette histoire d'amour. Dans le fond, Aronofsky nous déroule l'histoire d'un homme qui ne veut pas mourir et qui cherche un remède pour combattre sa propre peur de la mort.

Et c'est là où le film devient sublime, puissant et mérite une seconde lecture en profondeur.Le personnage joué par Hugh Jackman est guidé par son propre égoïsme et sa peur de la mort. Il la combat dans chaque époque malgré un objectif différent : sauver l'Espagne, sauver sa femme, la ressusciter.

Il suffit de voir que le personnage apparaît plus affecté par l'image que sa femme lui renvoie que sa proximité de la mort. Il cherche sans profiter de ces derniers instants. Le film devient un essai sur la peur de la mort et l'acceptation de celle ci puisque la fin semble parfaitement clair quand aux propos du réalisateur : il accepte sa propre mort et ne cherche plus d'excuse pour la fuir.

 

En résumé, The Fountain n'est pas une histoire d'amour mais l'histoire d'un homme ayant peur de la mort, nous montrant comment il l'a fui à travers différentes époques pour mieux l'accepter.

Un film à revoir sur l'acceptation d'un étape inévitable de la vie : sa propre mort.

Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.