Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

29 Dec

Watchmen ou le chef d'oeuvre pas si absolu.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #BD

http://zakath-nath.joueb.com/images/watchmen.jpg

 

Difficile de donner un avis sur une oeuvre que beaucoup qualifient, à raison, de chef d'oeuvre et même de révolution dans le genre super héros.

Passons sur le dessin qui accuse forcément son âge tout comme le scénario même s'il est ancré dans une réalité uchronique où les USA ont gagné le Vietnâm et Nixon ne vit pas le watergate.

La force du récit initial à la fin des années 80 finit par s'émousser au fil des ans pour la simple raison que les super héros ne sont plus aussi omnipotents qu'à l'époque : Watchmen et d'autres ont permis d'humaniser le super héros, le faire sortir de son carcan tout puissant.

 

Lire Watchmen aujourd'hui, c'est accepter de revivre une époque révolue diminuant fondamentalement son impact et c'est presque dommage de voir une oeuvre fondatrice perdre de sa superbe avec le temps.

J'ai aimé relire Watchmen et je me suis rendu compte qu'il m'a fait exactement le même effet que la première fois : c'est sympa mais ce n'est pas non plus extraordinaire comme on me l'avait vendu.

Mon avis est peut être faussé parce que je n'aime pas vraiment le genre super héroïque avec tous ces héros plein de pouvoirs qui combattent les mêmes méchants depuis des décennies à coup de rajeunissement, séries parallèles, mort et résurrection à la pelle pour donner au lectorat envie de continuer à revivre les mêmes histoires.

Je caricature mais le sentiment de redite permanente est là dans les lectures que j'ai pu faire : Batman a plus de 70 ans et pourtant, il cavale encore comme un jeune premier.Spiderman doit avoir environ 50 ans (j'ai la flemme de chercher) et il reste un éternel adolescent qui combat le bouffon et consorts.

 

Voilà pour moi, le problème du genre super héroïque, on use les figures jusqu'à la corde en renouvelant un peu la formule, en la rafraichissant avec des runs d'auteurs connus qui apportent leur pierre à l'édifice mais jamais la maison des idées (Marvel) ou DC n'a eu les couilles de tuer définitivement une de ses figures de proue.

Les Crisis chez DC et Civil War ont eu pour but de faire le ménage chez les super héros qui devenaient trop nombreux mais à aucun moment, l'un d'eux a eu l'audace d'abattre un spider man ou un superman pour de bon.

 

Pour en revenir à Watchmen : le seul super héros est le Dr Manhattan et c'est son gros défaut, il est inhumain.

Les autres sont présentés comme des être humains lambda venus chercher ce qui leur manquait dans leur vie en passant le costume.Les héros sont montrés sous un jour peu glorieux entre le psychopathe, le violeur, l'opportuniste et autres dérivés.

Moore décrit le super héros comme un être humain empli de défauts et surtout bien plus préoccupé par ses problèmes personnels que la sauvegarde de l'humanité comme si leur existence ne se limitait qu'à ce costume.

 

L'une des forces de ce comic, c'est d'avoir placé le super héros dans un univers réaliste avec l'effet de mode du costume et la déchéance qui est venue ensuite avec l'interdiction des super héros mais surtout le monde qui finit par les railler (il suffit de lire les textes entre chaque chapitre).

Le super héros, c'est rigolo quand ça ne dure pas trop longtemps.De là à voir une pique de Moore sur le genre super héroïque et son malaise de l'époque sur les ventes, la qualité aussi, il y a un pas que je franchirais allégrement.

 

Le scénario est très bon : tueur de masques, enquête et découverte du grand méchant.Le récit est parfaitement construit avec la mise en abîme par la lecture d'un pulp (je vous laisse chercher).

Le problème vient simplement que le scénario est encore une fois ancré dans une époque qui n'a plus rien à voir avec celle d'aujourd'hui : la 3ème guerre mondiale avec les russes semble risible à l'heure actuelle.

 

En conclusion, lire Watchmen est un passage obligé pour tous ceux qui veulent aborder le comic parce qu'il est une oeuvre fondatrice mais il faut le lire avec le contexte de l'époque au risque de perdre toute la force de l'oeuvre.

J'ai aimé Watchmen, je lui préfère V pour Vendetta qui apparait plus intemporel.

Commenter cet article

Batto 30/12/2010 12:35



Je ne connais que le film (chui surtout film moi) qui est sympa sans plus j'ai trouvé...



Pifpafpouf 30/12/2010 13:28



Le film est une adaptation assez fidèle du comic.



À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.