Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

26 Nov

Banque alimentaire et culpabilisation

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Réflexions

http://2.bp.blogspot.com/_t6NEa-DtEJk/SwmXeIreSZI/AAAAAAAACY8/8IUXE-tLyhA/s1600/banque-alimentaire01.jpg

 

Ne croyez pas que je vais faire une incitation à donner à ces charmantes personnes qui vous attendent comme le messie quand vous sortez du magasin.

Devant faire les courses seul cet après midi et tombant sur un article traitant de la banque alimentaire, j'ai senti une forte envie d'en parler.

 

La banque alimentaire, c'est généralement deux personnes fort bien intentionnées qui vous interpellent à l'entrée du supermarché où, si vous êtes comme moi, la joie d'y passer une heure à faire vos courses vous enchantent autant que d'aller voir Yvette Horner en concert (même gratuitement), pour que vous pensiez à ramener quelque chose en plus de ce que vous aviez prévu et surtout que vous le déposiez dans leur joli caddie avec au mieux un merci de votre don.

 

Et là, mon coeur s'emballe, mon envie de leur dire d'aller se faire foutre devient difficilement contrôlable pour la simple raison que je ne supporte pas cette culpabilisation visant à dire : toi, tu travailles, tu gagnes des sous et tu dois donc en faire profiter les autres.

Je ne supporte pas que l'on me fasse comprendre que ma réussite professionnelle doit s'accompagner d'un effort de solidarité supplémentaire de ce que l'on me ponctionne déjà sur mon salaire et qu'en plus, je devrais presque avoir honte de me lever chaque matin (ok,sauf le week end) pour gagner ma croûte.

 

Bien sur, je subis régulièrement les regards désapprobateurs de ces charmantes personnes faisant leur B.A. en croyant sauver le monde.Le dernier en date, c'est un mec de AIDES qui nous sort son discours appris par coeur pour demander de la thune : intéressant de s'attribuer des mérites pour gratter un euro même si j'ai fixé ces boucles d'oreilles pendant qu'il parlait.

Je connais bien la pauvreté pour la côtoyer tous les jours et ce ne sont généralement pas les plus à plaindre quand on sait qu'avec un RSA, on peut s'en sortir (j'ai fait l'expérience quand ça s'appelait RMI) et vivre pas trop mal.

De plus, je connais quelques associations qui choississent bien les pauvres qu'ils veulent aider et ce ne sont surtout pas ceux qui en auraient le plus besoin.(la réalité derrière la bisounourserie est moins altruiste).


En fait, je prends presque du plaisir à les voir courir après une boîte de conserve et leur tête de bisounours croyant tellement fort qu'ils font quelque chose d'important.

 

Je vais éviter de parler de l'utilisation des enfants par le biais de l'école, ceux qui aident à la collecte (pas que la banque alimentaire) parce que ça finira en pamphlet à charge contre ce genre d'associations qui cherchent à toucher les parents par l'intermédiaire de petits bouts qui devraient plutôt aller jouer que de dire qu'il faut sauver tous ces gens qui meurent de faim de l'autre côté de la rue.

J'ai vécu la version grain de riz avec la Somalie : je n'en suis toujours pas remis avec le recul de voir comment on peut se servir des enfants pour obtenir ce genre d'acte de générosité.

 

En guise de conclusion, une petite maxime : donne un poisson à un homme et il se nourrira une fois, apprends lui à pêcher et il se nourrira toute sa vie.



Commenter cet article

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.