Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.

25 Feb

Mythomanie et Internet.

Publié par Pifpafpouf  - Catégories :  #Réflexions

 

C'est en voyant un tweet sur la découverte d'une mythomane sur le net que je me suis rappelé cette phrase très explicite d'une personne que j'ai cotoyé sur le net, il y a plusieurs années : "je peux être qui je veux ici".

Phrase révélatrice de ce que le net peut être pour une catégorie d'individus : un lieu où la réalité s'exclut pour devenir un miroir aux alouettes avec une vie fantasmée et rêvée que l'on expose à la face d'un monde qui ne verra jamais que vous n'êtes qu'un petit médiocre sans avenir.

De là à dire que toute personne qui sortirait cette phrase est un mythomane en puissance, je n'irais pas jusque là mais le net est le lieu parfait pour exercer son pouvoir de séduction.

 

Imaginez que vous révéliez sur un site de rencontres que Dame nature a fait de vous un laideron, une mocheté que même votre mère ne peut regarder plus de cinq secondes en face : chance de succès approchant du zéro non ?

Alors, on sort les artifices : beauté particulière, physique spécial ou l'on va même jusqu'à se créer un personnage fantasque, intéressant et susceptible d'amener des groupies. Vous êtes formidable, exceptionnel dans votre habit de lumière qui ne dépareillerait pas dans le film Tron.

Le problème qui surviendra un jour ou l'autre, c'est la rencontre entre le personnage fantasmé et celui ou celle qui sera tombé(e) sous le charme. Vous allez devoir biaiser, mentir pour chercher à maintenir le doute. Au moment inéluctable de la rencontre, vous allez créer la déception mais pas grave, votre personnage existe toujours pour les autres.

Sur le plan des sites de rencontres, suffit de pratiquer un peu pour savoir qu'être un mytho est un sport. C'est à faire pour ceux qui veulent voir à quel point les morts de faim sont nombreux.

 

La supercherie peut aller plus loin quand vous vous créez un personnage de toutes pièces pour attirer l'attention. Les meilleures techniques se situant dans la maladie incurable ou très dure à vivre pour créer du soutien et de l'empathie. Le membre de la famille malade est aussi très efficace.

La règle n'est pas d'être crédible mais d'adapter son histoire en permanence, de devenir un caméléon prêt à rebondir à chaque bourde ou opportunité d'attirer de plus en plus de monde autour de vous. En fait, vous êtes un publicitaire qui va vendre son produit à une cible de plus en plus large. Si vous êtes doué et suffisamment intelligent, vous réussirez à créer une proximité avec vos clients dupes de votre supercherie.

En touchant le lien affectif, vous les accrochez, vous créez une dépendance en flattant autant votre ego que le leur. Sentiment d'être utile, de ne pas être indifférent à la souffrance des autres. Et avec de la chance, vous attirerez une frange de bisounours prête à vous défendre contre les méchants cyniques.

Vous avez vos clients, des soldats défendants ardemment votre mensonge et votre personnage ne s'en trouve que plus crédible. L'aveuglement égocentrique vous sert et vous existez enfin sur le net comme le personnage incontournable d'un sombre site.

La puissance des autres à votre service et parfois, vous avez l'intelligence de voir que votre créature doit être nourrie, ne peut pas se limiter aux quelques péripéties inventées à la va vite pour donner corps à votre personnage. Il en faut toujours plus pour que vos clients restent et vous inventez en permanence, vous lui donnez tellement de présence qu'elle en devient presque une personne à part entière avec ses propres sentiments, ses envies.

Un jour, vous comprenez que vous avez été trop loin et que le personnage doit mourir. Pour éviter que les clients et vos admirateurs ne se retournent contre vous, il va falloir trouver une histoire crédible.

Quand vous avez fait de votre personnage, un malade, c'est facile mais quand c'est le membre de votre famille ou bien un personnage attachant, il va falloir trouver. Peu importe la pirouette, le départ doit être magnifique et sublime pour faire pleurer dans les chaumières.

Le départ réussi, vous gagnez des éloges et aussi les critiques parce que les langues se délient, des personnes s'interrogeant sur vos fantastiques histoires commencent à douter de la véracité des faits. Vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder le spectacle, d'y participer voire de l'alimenter pour que le souvenir reste le plus longtemps possible.

C'est une erreur parce que vous entretenez le besoin de savoir, de trouver la faille. Puis, c'est la découverte. On apprend que votre personnage est fictif, que tout a été créé. Au mieux, vous subissez un peu de réprimandes si cela n'a pas duré longtemps mais parfois, vous avez été loin, très loin alors c'est le lynchage en règle de toutes ces personnes qui ont cru en vous, que vous avez blessé.

Et surtout, vous avez détruit leur propre personnage si formidable, cette couche d'hypocrisie bienpensante que certains arborent sur le net comme à l'extérieur. Vous les avez percés à jour comme ils ont réussi à le faire pour votre personnage. Etre l'incarnation monstrueuse de leur propre mensonge.

Ce lynchage si facile parce que c'est très souvent ainsi : vous avez touché leur ego, vous leur avez rappelé qu'ils ne sont pas aussi grands qu'ils le pensaient. Vous êtes un arnaqueur même s'ils ne vous ont rien donné en argent ou en présent.

Vous êtes l'incarnation de leur faiblesse, de ce besoin de l'autre pour affirmer son existence au monde. Vous êtes le mythomane de l'Internet, haut lieu de l'anonymat et de la tromperie.

 

Internet est ce que l'on en fait et suffit de ne pas croire tout ce que l'on y voit. Et oui, c'est comme à la télévision. La vérité de l'un est le mensonge d'un autre.

 

Commenter cet article

marjorie 07/08/2013 15:48

J ai vecu une histoire d amour virtuelle avec un mythomane...a chaques fois que j ai demasqué ces mensonges il coupait le lien et revenait qques heures ou jours plus tard en m avouant qu effectivement il m avait menti mais parce qu il ne pouvait pas me dire la verité, trop dure a assumer pour lui....je pense vraiment que les personnes mythomanes sont malades mais incapables de l admettre. Difficile voire impossible d aider quelqu un qui ne pense pas etre malade....cette histoire m a profondement marquée et a changé ma vie....

Auteur 09/08/2013 07:27

Merci du témoignage.

Auteur 11/06/2013 08:54

C'est faire confiance.

Math 05/06/2013 13:41

Moi j'aime bien croire ce que je lis, même si c'est un mensonge. Je dois vraiment être conne...

À propos

Ce blog, c'est un peu un grand foutraque où vous trouverez un peu de tout, beaucoup de rien et un avis sur pas de mal choses.